Glossaire

 

 

  • buy Gabapentin no prescription Systèmes de contrôle de l’automatisation des bâtiments (BACS) :
    Installation centralisée qui assure la surveillance et le contrôle des différents systèmes d’un bâtiment, tels que l’éclairage, le chauffage, la climatisation et d’autres domaines d’application. Elle peut servir à automatiser certaines fonctions qui suivent des règles précises, afin d’aider à la gestion de l’énergie.

 

  • buy Lyrica canada pharmacy Gestionnaire de l’énergie pour le client (CEM) :
    Il s’agit du cerveau d’un système de gestion de l’énergie. Il joue un rôle actif plutôt que passif. Avec des appareils, des domaines d’application et une configuration appropriés, le CEM peut contribuer davantage aux efforts de gestion de l’énergie et optimiser encore plus la consommation d’énergie.

 

  • Destelbergen Contrôle basé sur la demande :
    Approche visant à gérer la production d’énergie de manière dynamique en fonction de la demande d’énergie qui se présente au sein du réseau.

 

  • Gestion de l’énergie :
    Processus actif de planification, de surveillance et d’optimisation de la production, de la consommation, de la distribution et du stockage de l’énergie dans une maison ou un bâtiment. Les objectifs poursuivis sont la conservation des ressources, la protection du climat et la réduction des coûts, tandis que les utilisateurs ont un accès permanent à l’énergie dont ils ont besoin.

 

  • Passerelle de gestion de l’énergie :
    Appareil qui assure des fonctions de communication entre plusieurs réseaux d’appareils au sein d’un système, afin d’en améliorer l’interopérabilité.

 

  • Véhicule électrique :
    Dans les véhicules électriques (VE), le moteur à combustion interne traditionnel, qui produit de l’énergie en brûlant du carburant, est remplacé par un moteur qui fonctionne à l’électricité et qui est généralement alimenté par une batterie d’accumulateurs. Les véhicules électriques sont plus respectueux de l’environnement, car ils génèrent moins d’émissions et réduisent la dépendance aux combustibles fossiles.

 

  • Contrôle basé sur le taux de remplissage :
    Le taux de remplissage correspond au pourcentage de la demande qui peut être satisfait sans qu’il y ait de retard dans l’offre. En utilisant le taux de remplissage comme base pour déterminer la production d’énergie, la conservation et l’optimisation de l’énergie peuvent être réalisées tout en satisfaisant les demandes.

 

  • Interface Homme-Machine :
    Combinaison d’éléments matériels et logiciels qui permet à un opérateur humain de surveiller et de contrôler les processus exécutés par un appareil ou système individuel ou par un réseau d’appareils ou de systèmes. Une interface idéale doit représenter de manière claire les processus contrôlés, ainsi que les valeurs associées des paramètres de sortie et des processus, et simplifier l’accès pour l’exécution des tâches importantes et régulières.

 

  • Contrôle basé sur le mode de fonctionnement :
    Le cycle de processus d’une installation comporte plusieurs étapes comprenant la mise sous tension, le fonctionnement régulier, les transitions, la maintenance et d’autres étapes similaires. Le contrôle basé sur le mode de fonctionnement fournit les actions de surveillance correspondant à chacune de ces étapes.

 

  • Contrôle basé sur l’enveloppe de production d’énergie :
    L’enveloppe de production d’énergie correspond à la mesure agrégée des valeurs extrêmes de production d’énergie sur une période donnée. Le contrôle basé sur l’enveloppe de production d’énergie vous permet de fixer des limites à ces enveloppes pour certaines périodes.

 

  • Contrôle basé sur le profil énergétique :
    Les profils énergétiques sont des configurations qui déterminent les niveaux de consommation d’énergie des équipements et des systèmes pour atteindre un objectif fixé. Exemples de profils énergétiques : « Maximiser la production », « Minimiser la consommation d’énergie » ou tout autre niveau de performance personnalisé.

 

  • Réseau intelligent :
    Réseau électrique (réseau de lignes de transmission, de postes électriques et de transformateurs qui achemine l’électricité des points de production aux points de consommation) qui est rendu « plus intelligent » par l’ajout de systèmes de communication bidirectionnelle, d’automatisation, de contrôle et de surveillance pour garantir l’efficience et la fiabilité.

 

  • Gestion de l’énergie basée sur la tarification :
    Système d’optimisation de la consommation d’énergie qui considère les tarifs ou les taxes imposés sur la consommation d’énergie comme le principal facteur de prise de décision.

 

  • Vehicle to Grid (du véhicule au réseau) :
    Concept ou système qui permet à un réseau de véhicules électriques de se brancher sur un réseau électrique et de servir de source ou de stockage d’énergie. En fonction des variations de la demande ou de l’offre d’énergie, ces batteries de véhicules en réseau peuvent envoyer de l’énergie au réseau ou stocker l’énergie excédentaire en vue d’une consommation ultérieure.

 

  • Systèmes électroniques pour la maison et le bâtiment :
    La norme EN 50090 est une norme européenne relative aux communications ouvertes des systèmes électroniques pour la maison et le bâtiment (HBES), publiée par le CENELEC. Elle couvre toutes les combinaisons d’appareils électroniques reliés par un réseau de transmission numérique, afin de fournir un contrôle de processus décentralisé, distribué et automatisé aux applications domestiques, commerciales et de bâtiments, comme le contrôle de l’éclairage, du chauffage, de la préparation des aliments, du lavage, de la gestion de l’énergie, de l’eau, des alarmes incendie, des stores, de la sécurité, etc.